Le bad ads report 2016 de Google

Dans son bad ads report de 2016, Google révèle des détails sur la façon dont sa politique récente contre le «contenu erroné», autrement connu sous le nom de fausses nouvelles, affecte les éditeurs.

Depuis novembre et décembre 2016, Google a définitivement interdit à 200 éditeurs de ses réseaux publicitaires de promouvoir des contenus peu représentatifs. Au total, 540 sites ont été examinés, et au moins une action a été prise contre 340 d’entre eux. C’est la première fois que Google a inclus une section concernant les fausses nouvelles dans son bad ads report.

Le rapport contient également des informations détaillées sur les 1,7 milliard d’annonces totalement supprimées en 2016 pour avoir enfreint les politiques de Google, soit plus du double du nombre de mauvaises annonces supprimées en 2015.…

Lire la suite